images/logo-ulpi%202.jpg

Pour la sauvegarde de notre environnement
Union Langladoise de Prévention Incendie


Acccueil

Actualité

L'ULPI aujourd'hui

Calendrier des chantiers

Album photos

AG 2008
AG 2009
AG 2010
AG 2011
AG 2012
AG 2013
AG 2014
AG 2015
AG 2016
AG 2017
AG 2018
AG 2019

Arrêtés préfectoraux

Charte Mairie-ULPI

Coupures combustible

Dossiers aux élus

Articles de presse

Météo Langlade

Contactez-nous


Demandes d'autorisations



Articles de presse
                                           


Midi Libre : chantier quartier des Comminques le 21 novembre 2008

ml_21_11_2008.jpg



Midi Libre : Assemblée Générale du 07 octobre 2010

ULPI: La prévention des incendies à l'ordre du jour.

Le jeudi 7 octobre l'assemblée générale de l'Union Langladoise de Prévention Incendie s'est tenue devant une cinquantaine de personnes.
Le premier adjoint chargé de la sécurité étant empêché, on pouvait constater qu'aucun élu mandaté par la mairie n'assistait à cette assemblée.
Le Président, Michel DELAY rappelle que la prévention incendie est l'affaire de tous, et que l'association oeuvre dans ce sens.Le trésorier dans son rapport financier souligne que les moyens sont limités malgré les 78 foyers adhérents et souvent donateurs. La subvention de la commune n'est pas à la hauteur espérée et pas encore versée à ce jour. Les dépenses concernent surtout le fonctionnement  et l'investissement en petit matériel.
Dans le rapport d'activité il est fait mention :
- Des chantiers de débroussaillement effectué sur des parcelles non habitées et faisant l'objet d'obligation légale rappelée par arrêtés préfectoraux.
 - Des rondes de surveillance effectuées par des volontaires aux heures les plus chaudes, pour détecter et signaler de façon précoce tout départ de feu et tout simplement pour assurer sur le terrain une présence dissuasive.
- Des actions en partenariat avec la Mairie, participation à diverses commissions, utilisant en cela les compétences de nos vice-présidents Jacques GRELU Ingénieur Général honoraire du Génie Rural des Eaux et Forêts et Thierry VALETTE Lieutenant Colonel honoraire du SDIS. Il est fait état des travaux actuels conduits par le CEMAGREF sur les problèmes des interfaces forêt habitat dans le cas de Langlade.
- Des échanges avec les représentants parlementaires au sujet des textes faisant autorité en matière de défense incendie.
Le Président présente le rapport moral de l'association, en soulignant l'importance du travail réalisé au titre de la surveillance incendie et des actions de débroussaillement réalisées par les bénévoles ( 2 à 3 hectares).
Il rappelle l'immensité de la tache  tant sur le plan des difficultés que sur les surfaces à sécuriser (20 à 30 hectares) sur la quasi-totalité du pourtour de l'habitat de Langlade.
Il constate à regret le peu de moyens consacrés à la prévention.
Après avoir rappelé l'espoir qu'a fait naître la signature de la charte pour la prévention avec la mairie, il constate une vraie volonté d'action de celle-ci, (début de mise ne conformité du PPRIF, étude interface forêt habitat, analyse du risque avec le CEMAGREF, élaboration du plan de sauvegarde, plusieurs chantiers de débroussaillement, travaux tractopelle, transport de végétaux avec camion etc...¦).
Il conclut son rapport avec détermination et confiance en l'action de l'ULPI et du partenariat engagé avec la mairie.
Les 3 rapports statutaires sont approuvés à l'unanimité des membres.
S'instaure alors un débat duquel il ressort que les obligations de débroussailler restent une préoccupation pour les Langladois.
Il existe un problème de représentation de quartiers pourtant exposés aux risques, le Vignaud et la Coste par exemple.
Il est rappelé que l'ULPI n'est pas le contrôleur du débroussaillement des terrains. Cette responsabilité est du seul rôle du Maire dans ses pouvoirs de police.
Les habitants se considèrent peu informés par le bulletin communal au sujet des travaux du CEMAGREF.
Dans sa présentation des nouveaux arrêtés préfectoraux de 2010 au sujet du débroussaillement légal et de l'emploi du feu, Jacques GRELU souligne une amélioration de la rédaction et la levée d'indéterminations. En particulier il aborde la définition des végétaux à traiter, définit de nouvelles tolérances de surface de bouquets d'arbres. Restent ambigus les problèmes de voisinage pour les bouquets adjacents : qui doit faire l'effort ? On peut consulter le site Internet de l'ULPI: www.ulpi-gard.fr ou des liens renvoient aux textes officiels.
Dans le renouvellement des membres de son comité de direction, on notera le départ de deux membres et l'arrivée d'un ouveau, Robert EBOUNDA qui représentera le quartier de la Coste.
Le président clôt la séance en souhaitant pour l'ULPI la poursuite des rapports fructueux et constructifs avec la Mairie et invite les participants à partager le pot de l'amitié.


Langlade en Vaunage avril 2013

        langlade_en_vaunage_04_2013.jpg

Assemblée Générale du 11 octobre 2013

     images/ml_11_10_2013.jpg


Midi Libre : chantier des 20 et 21 février 2016

images/draille_sud_20_02_2016.jpg



Repas de clôture 10 juin 2017


Midi Libre du 14 décembre 2008

                          ml_18_01_2012.jpg

Midi-Libre : repas de fin de chantier du 21 mai 2011

               ml_01_06_2011.jpg

Langlade en Vaunage octobre 2012

langlade_en_vaunage_10_2012.jpg


Midi Libre du 18 mai 2013

   images/ml_18_05_2013.jpg

Chantier
du 19 mars 2016 (quartier de Tres Patas)

 images/ml_19_03_2016.jpg


Assemblée Générale du 05 octobre 2016

images/ml_11_09_2016.jpg


Assemblée Générale du 04 octobre 2017








Bulletin municipal novembre 2009

        bm_11_2009.jpg



Midi Libre du 11 octobre 2011
                                                                ml_11_10_2011.jpg



Chantier du 22 avril 2013 (vers Vigne Croze)
ml_22_04_2013.jpg


Assemblée Générale du 07 octobre
2015
 



Repas de clôture 11 juin 2016

images/repas_11_06_2016.jpg




Chantier ULPI des 18 et 19 novembre 2017





Extrait des statuts. But : Renforcer les mesures existantes en matière de prévention et de protection contre les incendies en initiant et réalisant toutes actions jugées utiles. D'une manière génèrale, proposer et réaliser tous projets visant à sauvegarder et embellir notre cadre de vie. L' association s'interdit toute intervention à caractère politique ou religieux.