images/logo-ulpi%202.jpg

Pour la sauvegarde de notre environnement
Union Langladoise de Prévention Incendie

Acccueil

Actualité

L'ULPI aujourd'hui

Calendrier des chantiers

Album photos

AG 2008
AG 2009
AG 2010
AG 2011
AG 2012
AG 2013
AG 2014
AG 2015
AG 2016
AG 2017
AG 2018
AG 2019

Arrêtés préfectoraux

Charte Mairie-ULPI

Coupures combustible

Dossiers aux élus

Articles de presse

Météo Langlade

Contactez-nous


Demandes d'autorisations

Assemblée Générale 2009
                                                                  

Compte-rendu de l’assemblée générale du 5 novembre 2009

 

Présents :

- les membres du bureau : Président : Michel DELAY, Vice-président : Thierry VALETTE, Secrétaire : Michel DUBOIS DUNILAC, secrétaire adjoint : Alain MONFORTE, trésorier :Patrick PORCHERON

- les autres membres du comité de direction : Christian AUBERT, Daniel BLIN, Hervé CARAYON, Jean-Claude DARDALHON, Francine GIRARD, Francine GRANIER, Jacques GRELU, Claude LHERMITTE, Jean-Philippe RESSY, Marcelle SEUX, Véronique TEISSONNIER.

- 16 adhérents

Soient 32 présents.

11 adhérents ont donné pouvoir.

Michel DELAY, Président déclare l’Assemblée Générale ouverte

 

1 Rapport moral  présenté par Michel DELAY Président :

 

« Je voudrais pour positionner ce rapport moral rappeler les buts de notre association, nos modalités  de fonctionnement tels que définis dans nos statuts.

LES BUTS :-Renforcer les mesures existantes en matière de prévention et protection contre les incendies en initiant et réalisant toutes actions jugées utiles.

D’une manière générale, proposer et réaliser tous projets visant à sauvegarder et embellir notre cadre de vie.

FONCTIONNEMENT : Pour mieux cerner les besoins de protection et évaluer l’importance des travaux nécessaires, pour permettre une organisation plus rationnelle des travaux à entreprendre, les membres sont regroupés par « quartiers » homogènes, correspondant aux différentes zones sensibles du territoire de la commune.

Les représentants de chaque quartier sont membres de droit du comité de direction, qui est le véritable organe de mise en œuvre des orientations de notre assemblée.

L’ULPI œuvre depuis 25 ans pour sauvegarder et embellir notre cadre de vie, cet environnement que l’on appelle forêt, garrigue ou espace naturel à conserver, suivant le discours ou le texte…..
L’action de l’ULPI s’est inscrite durablement et fait autorité sur la commune et voir le département, par ses contributions à des opérations importantes telles que :

- la création et l’animation de l’association inter communale feux de forêts sur le massif de Nîmes qui a abouti à la création du SIVU des garrigueset à la création de pistes DFCI ainsi que la réalisation du plan de prévention des risques sur la commune PRIF  applicable depuis le 22 Mai 2007.

- Chaque année, de nombreux chantiers de débroussaillement ont été organisés ainsi que des rondes de surveillance pendant les périodes à haut risque, sans parler de toutes les opérations de sensibilisation au risque incendie.

Cette année, après une période de sommeil dont nous connaissons les causes (lassitude, pas de motivation, pas de soutien des politiques locales, pas d’incendies), a connu un réveil.

La prévention suppose un acte de foi, une dynamique doit l’animer. La relance de notre action, ce deuxième souffle, il faut bien l’avouer, est venu de l’intensité des contrôles, de leur absurdité, dues à un arrêté mal adapté et à une mauvaise mise en œuvre.

 Rappelez-vous l’an passé, à la même époque !

 Et bien oui, nous avons pu constater (malgré quelques abus, erreurs ou précipitations) un effort important de la part de tous les Langladois pour le débroussaillement  y compris l’abattage de quelques grands arbres chez eux.

A noter : 3 grands propriétaires qui ont enfin consenti à des travaux prometteurs.

Les chantiers collectifs à la périphérie de zone construite ont repris (9)

Les rondes de surveillance pendant la période à risque du 15 juin au 15 septembre ont repris elles aussi, avec une couverture de manière satisfaisante.

Une charte a été signée avec la mairie et une étude d’interface habitat forêt est réalisée dans le cadre de cette charte. Financée par la commune, elle doit être présentée dans les semaines qui viennent pour avis à la DDAF. Quelle suite va lui être accordée ? Il faudra rester mobilisés pour passer à la réalisation.

Le PRIF s’applique progressivement (mise en place de bornes d’incendie complémentaires, état des lieux, programmation de mise aux normes : réseaux, voirie. Le PRIF est bien un document indexé au PLU (en révision actuellement) et pris en compte par celui-ci.

 Notre action basée sur la solidarité entre tous les habitants pour protéger notre environnement est bien une mission  d’intérêt général au service de tous. Mais qu’en est-il aujourd’hui de la prévention incendie et demain ?

 Bien sûr qu’il faudra continuer des actions de prévention, bien sûr qu’il faudra débroussailler chez nous, bien sûr qu’il faudra continuer à se protéger du feu, bien sûr qu’il faudra limiter la densité de la végétation et des arbres en particulier, comme l’ULPI l’a toujours fait, mais aussi chacun de nous, chez nous, ceci va de soi.

 Qu’en est-il de l’obligation de débroussailler chez autrui à la périphérie de la zone constructible. Cet environnement a grandi, s’est développé, cette forêt qui n’en est pas une (à l’exception de la forêt communale) Ce sont pour la plupart des terrains totalement abandonnés depuis une quarantaine d’année, oliveraies abandonnées après le gel de 56, où des terres à céréales encore cultivées dans les années 60 comme « le Cabanis »

 Cette zone de 50 mètres où des chantiers sont réalisés est une zone qui s’est considérablement développée, les arbres ont atteint des hauteurs de 15 à 20 mètres. Abattre 3 arbres sur 4, évacuer cette matière, sur une distance de 4 km et une surface de 30 à 40 ha, même si notre motivation est sans faille et notre courage invincible, nous ULPI n’y arriverons pas, nous ne le pouvons pas, c’est impossible, la végétation se renouvelle en continu. Il faut pourtant le faire si nous voulons prévenir tout risque incendie et protéger nos biens et notre environnement. Des travaux importants doivent être faits, tels que l’étude forêt habitat en cours le démontre.

Des questions se posent : Qui va les faire ? Qui va payer ? Qui doit payer ?

 Des responsabilités publiques ont été prises, un POS existe, ce n’est pas nous qui avons individuellement décidé de l’urbanisation de la commune. Nous avons simplement décidé d’acheter ces terrains constructibles pour nous y installer. Nous ne sommes pas coupable individuellement de cet environnement, même si nous l’avons choisi.
Cet environnement est la propriété de tous. Imaginez Langlade sans sa couronne d’arbres ! Sa protection est l’affaire de tous, que l’on habite route de St Dionisy, aux Vignaud, Route de Bernis, route de Nages, à Très Patas, aux Comminques, au chemin des Combes, à la Draille, au bas ou au centre du village…. Nous sommes tous, habitants de Langlade, concernés par cet environnement. »


2 Rapport d’activités

2.1 Chantiers de débroussaillement présentés par Michel DUBOIS DUNILAC

Ils s’effectuent exclusivement sur des parcelles non constructibles jouxtant des zones habitées, donc faisant l’objet d’obligation de débroussailler.

L’U.L.P.I. dispose de :

-Petit matériel

            3 Tronçonneuses en état de marche.

            3 Débroussailleuses.

            Une petite affûteuse de chaînes de tronçonneuse d’établi.

            Un groupe motopompe thermique quasiment neuf.

Râteaux, fourches.

Equipements de sécurité, gants, casques, lunettes…

-Matériel autotracté:

            Un débroussailleur autotracté de marque PUBERT.

 

Durant l’exercice 2008-2009, 9 Chantiers ont été réalisés sur deux jours samedi et dimanche matin, sauf celui du 13 décembre pour cause de pluie, En voici la liste.

15-16 Novembre   Comminques et Tres Patas vers l’impasse des écureuils.

13-  Décembre       Chemin deVigne Croze Chemin des Combes.

17-18 Janvier         Draille 2 (Sud)                                       

7-8 Février             Lauzières en face du Parc des Lauzières

28 Février-1 Mars  Chemin des Lauzières Quartier Le Cabanis

28-29 / Mars          Comminques, au bout du chemin

18-19 / Avril          Chemin de la Draille 2 (sud) au bout du chemin.

16-17 Mai              Chemin des Combes (En complément du chantier du 13-14/12 écourté pour cause    de pluie)

6 Juin                     Comminques et Tres Patas : Dernier chantier de la saison. Chantier festif, repas tiré du sac, grillades et boissons offertes par la Mairie.

 

Michel DELAY souligne qu’environ 3 ha ont été traités, mais que le débroussaillement n’est pas aux  ‘normes’ au sens de l’arrêté. En effet, l’ULPI n’a pas la compétence pour abattre des arbres.

 Cette année, le premier chantier aura lieu le week-end prochain (7-8 novembre) entre les chemins de Tres Patas et des Comminques

Les dates des chantiers suivants seront établies par les représentants de quartier.

 

 

2.2 Rondes de surveillance

      Présentées par Patrick PORCHERON

212 rondes ont été effectuées sur un total de 819 possibles. Soit 91 jours du 15 juin au 13 septembre à raison de 9 rondes par jour (de 10h à 19h). On peut parler d’1/4 des possibilités couvertes, ce qui est déjà pas mal.

On remarque que les premières journées sont mieux remplies à cause d’un unique démarchage parfois chez les adhérents . De plus, on peut se poser des questions quant à l’utilité des plages horaires de 10h à 11h et de 18h à 19h. On peut remarquer que les adhérents qui s’étaient déclarés partants pour faire des rondes ont bien respecté leur promesse.  Unanimement, le parcours a été estimé peu approprié, parcours un peu long et stations d’observation n’offrant plus une vue suffisante à cause de la végétation.
En définitive, il est retenu :

- Prévoir 2 passages chez les volontaires avec un calendrier en 2 parties (du 15/06 au 31/07 et du 1/08 au 15/09).

- Supprimer les rondes du matin et du soir.

- Revoir les postes d’observation, en particulier au Puech chaud, et au Castellas, il faut monter pour avoir une vue intéressante. Ceci sera examiné, ainsi que le parcours en temps voulu.

J-Claude DARDALHON précise qu’à l’occasion d’une ronde, une adhérente a téléphoné aux pompiers pour signaler un incendie (Incendie à Bernis)


2.3 Communication

Présentée par Alain Monforte :

L’ULPI doit se faire connaître et valoriser ses actions. Pour cela, avec l’aide précieuse et les outils professionnels d’Hervé CARAYON l’accent a été mis sur :

-Des banderoles et des panneaux pour annoncer les événements marquants de la vie de l’ULPI (Assemblée générale, Chantiers à venir, fléchage de ces chantiers, indications des sites débroussaillés par l’ULPI).

-Des macarons et autocollants distribués gratuitement aux adhérents.

-Des tee-shirts vendus 10€

-Un site sur l’Internet : www.ulpi-gard.fr

Ce site permet entre autres de consulter :

         - L’historique de l’ULPI

         - La composition du comité de direction et responsables de quartiers.

         - Les dates et lieu des chantiers de quartiers.

         - Modèle de demande d’autorisation de débroussailler

         - Les actions en cours avec les autorités, Mairie, DDAF, Préfecture, élus.

- Des informations sur les grands dossiers (Coupure de combustible, Interface débroussaillée forêt habitat…)

- Album photo, articles de presse…

- Divers liens : Arrêté préfectoral, météo.

Il est proposé d’ajouter des renseignements utiles :

         - Le N° des balises météo locales utilisées notamment par les parapentistes.

         - Liens vers les sites des associations de SAINT-SIFFRET et autres semblables à l’ULPI.


3 Rapport financier  Patrick PORCHERON, trésorier présente le bilan financier 2009

Cette année l’accent a été mis sur l’achat de matériel de sécurité.

A noter que la subvention de la Mairie s’élève à 500€ alors que 1000€ étaient espérés.

Les dépenses excèdent les recettes de 347€ mais il faut noter une provision de 900€ pour conseil juridique.

budget_2009.jpg

4 Votes des rapports moral, d’activités, financier.

Les 3 rapports sont approuvés à l’unanimité des votants.


5 Débat, questions diverses

Y a-t-il des réponses aux courriers officiels envoyés aux divers élus ?

M.DELAY : Pratiquement, tous les élus ont répondu en se référant souvent aux textes de loi en vigueur. On sent que les choses bougent malgré tout.

C.LHERMITTE : « Ou en est le projet d’interface débroussaillée autour de LANGLADE ? »

M.DELAY : « L’ULPI a proposé à la mairie de faire pour environ 4000€, une étude technique et financière du projet. Les résultats de l’étude seront présentés prochainement à la DDAF. L’interface s’étendrait sur un périmètre de 4 km sur 32 ha (50 m de large, parfois 100m) Des sommes importantes sont nécessaires. Qui va réaliser ? Qui va payer ? Comment ? Les décisions seront prises plus tard. »

C.AUBERT : « Quels chantiers sont à prévoir ? je suis gêné de refaire des opérations aux mêmes endroits. Il ne faut pas débroussailler toujours chez les mêmes. Il existe des endroits où l’ULPI n’intervient pas.»

Les lieux de chantier sont choisis par les représentants de quartiers qui connaissent bien les besoins de leur secteur. Il existe des quartiers qui ne sont pas représentés, pourquoi ? Il faut faire du démarchage. Il faut tenir compte de ceux qui participent effectivement aux chantiers ou qui oeuvrent pour l’ULPI, chacun apportant une aide à tous les autres. Les possibilités des riverains (santé, age,..) interviennent aussi dans les critères de choix. Souvent, un chantier permet d’intervenir dans le prolongement d’une surface déjà traitée.

H.CARAYON propose l’entretien avec un troupeau «d’ânes»

M.DELAY : « Il existe des projets et des opérations en cours qui favorisent la lutte contre les incendies. En favorisant la réinstallation de cultures et d’élevages, c’est le cas des « coupures de combustible » présentées sur le site internet. »

J.GRELU « …Il est faux de croire qu’un animal peut vivre seul dans un espace boisé. Les expériences faites avec des chèvres sont non concluantes, il faut d’abord débroussailler… »

C.CHER : «  A quel endroit est prévu le chantier du 6-7 novembre ? Il faudrait prévoir un chantier sur l’ancien coupe-feu arboré au bout du chemin des Comminques. »

La demande sera prise en compte par le comité.

J-P.RESSY «  Les 6 et 7 février, il faudra tenir compte de la course des Pinède pour le calendrier des chantiers. »

M.DELAY conclut en rappelant le projet d’interface qui serait bénéfique pour toute la communauté.

C’est un projet qui concerne tous les habitants et pas seulement les riverains car il s’agit de préserver une certaine qualité de l’environnement en général.

 

6 Election du comité de direction.

Le comité doit être renouvelé par 1/3 soit 6 au moins sur 18 membres. Comme il n’y pas d’élu ayant 3 ans d’ancienneté, il est fait appel à des volontaires démissionnaires.

Christian AUBERT, Jean-Claude DARDALHON, Claude LHERMITTE démissionnent et ne sont pas candidats,

Daniel BLIN, Michel DELAY, Francine GRANIER, Véronique TEISSONNIER démissionnent et sont de nouveau candidats.

Jean-Louis ALLA, Gilbert DUSSAUT, Jean HIBLOT sont candidats.

Tous les candidats sont élus à l’unanimité.

Le comité est alors constitué comme suit (classement par quartiers).
                                                                                                                  

1  Route de Bernis, Ch et velat des Comminques, Imp. Boulidou

    BLIN                                  Daniel                480 Ch des Comminques      04 66 63 42 23     dblin@groupe-casino.fr

    DELAY                              Michel                232 Ch des Comminques      04 66 81 40 81     mmcdelay@orange.fr

    LAPEYRE                         Robert                201 Ch des Comminques      04 66 81 58 70                                                                                                                         

2  Ch des Combes, Ch de Vigne Croze

    GRANIER                         Francine            449 Ch des Combes                04 66 81 34 10     francine.granier@orange.fr

    SEUX                                 Marcelle            378 Ch des Combes                04 66 81 32 72     marcelleseux@free.fr

    TEISSONNIER                Véronique         243 Ch de Vigne Croze          04 66 81 30 93     teissonnier@hotmail.fr

    VALETTE                         Thierry                       Ch des Combes                04 66 81 52 31     thierryvalette2007@oran                                                                                                                           

3  Rue du Saillis, Ch de la coste, des Ecoliers, de Caveirac

    RESSY                               Jean-Philippe    3Lot. Les Muscats                   04 66 81 35 18     jpressy@free.fr                                                                                                                                  

4  Rte de Nages (jusqu'au réservoir),des Pinèdes - Ch du Moulin à vent, du Coin du Loup - rue de la Calade

    HUET                                Micheline          16   Ch du Coin du Loup       04 66 81 44 82                                                                                                                                                 

5  Ch de Tres Patas, du bois sans feuille, du réservoir

    CARAYON                       Hervé                 365 Ch de Tres Patas              04 66 20 37 78     caragom@orange.fr

    DUBOIS DUNILAC        Michel                564 Ch de Tres Patas              04 66 81 40 76     dubdunilac@aol.com

    MONFORTE                    Alain                  390 Ch de Tres Patas              04 66 71 29 20     alain.monforte@wanadoo.fr

    PORCHERON                  Patrick               600 Ch de Tres Patas              04 66 81 43 01     sylpat1@aliceadsl.fr                                                                                                                                              

6  Rte de Nages (du réservoir à la draille), Ch de la Draille nord et sud

    ALLA                                 Jean-Louis        536 Ch de la Draille 2 (sud)   04 66 35 32 87     allarguier@orange.fr

    GRELU                              Jacques              589 Rte de Nages                    04 66 81 46 73     jacques.grelu@wanado                                                                                                                                            

7  Ch des Lauzières, Parc des Lauzières

    DUSSAUT                         Gilbert                207 Ch des Lauzières             04 66 81 43 71     gdussaut@cegetel.net

    GIRARD                           Francine                    Ch des Lauzières             04 66 81 37 94     christian.girard49@wanadoo.fr

    HIBLOT                            Jean                    205 Ch des Lauzières             04 66 81 42 70     hiblot.jean1@wanadoo.fr

 

Le comité se réunira pour élire les membres du bureau

L’assemblée générale est levée et les participants sont invités à partager le verre de l’amitié.

 

 

Le Président                          Le Secrétaire                                     Le Trésorier

Michel DELAY                     Michel DUBOIS DUNILAC                       Patrick PORCHERON




Extrait des statuts. But : Renforcer les mesures existantes en matière de prévention et de protection contre les incendies en initiant et réalisant toutes actions jugées utiles. D'une manière génèrale, proposer et réaliser tous projets visant à sauvegarder et embellir notre cadre de vie. L' association s'interdit toute intervention à caractère politique ou religieux.